AllBestEssays.com - All Best Essays, Term Papers and Book Report
Search

Capital, Progres Technique Et Croissance

Essay by   •  November 12, 2011  •  Case Study  •  1,499 Words (6 Pages)  •  1,036 Views

Essay Preview: Capital, Progres Technique Et Croissance

Report this essay
Page 1 of 6

CAPITAL, PROGRES TECHNIQUE ET CROISSANCE

I - De l'investissement ...

A - Notions

* Investissement : Acquisition de biens de productions durables .

On distingue 3 types d'investissement matériel :

- de capacité : pour produire plus

- de productivité : pour augmenter la productivité

- de remplacement : pour renouveller le matériel

Depuis quelques temps, on prend en compte un investissement immatériel. Il ne se traduit que par l'acquisition de biens de productions durables mais par d'autres dépenses qui auront un effet sur la production, soit qualitatif, soit quantitatif : la formation, la recherche, la publicité, ...

* Qui investit ?

Les entreprises, les administrations (biens collectifs), les ménages (logement)

* Comment mesurer l'investissement ?

- 1 agrégat : le FBCF

Toutefois il mesure de plus en plus en mal l'effort d'investissement :

- il ne prend pas en compte l'investissement immatériel

- le matériel est de plus en plus performant et en même temps de plus en plus coûteux

- 1 ratio : le taux d'investissement = (FBCF / PIB) x 100

- taux de croissance de la FBCF d'une année sur l'autre

B - Les déterminants de la croissance

* La demande anticipée :

Les perspectives de profits vont motivés la décision d'investir, la demande joue donc un rôle essentielle car elle contribue à la rentabilité de l'investissement.

Un investissement est rentable quand la somme des revenus qui en résulte est supérieur à son coût.

Tout cela repose sur des anticipations mais aussi sur l'état d'esprit de l'entrepreneur. Il faut anticiper un augmentation durable et non-provisoire des débouchés.

Il faut donc que les capacités de production soit toutes employé.

On peut aussi dégager un principe d'accélération : l'accélérateur d'investissement. C'est-à-dire que la croissance de l'investissement est supérieur à la croissance de la demande. En effet, il est difficile d'investir seulement pour réaliser le supplément de production destiné au supplément de demande.

La demande apparaît comme un élément moteur de l'investissement.

Paradoxalement si la demande est stagnante les entreprise peuvent investir mais pour faire des investissement de productivité car la concurrence devient plus rude. L'impact est toutefois plus limité

* La situation financière de l'entreprise :

- le degrés d'endettement : Une entreprise très endettée cherche en priorité à se désendetter, surtout si les taux d'intérêt sont élevés.

- le partage de la VA : On rappelle que la VA est partagé en 3 grandes parts que sont les CS, l'EBE et l'Impôts. On peut déterminer un taux de marge : (EBE/VA) x 100

Plus le taux de marge s'élève, plus la situation financière de l'entreprise s'améliore. En effet, une augmentation du taux de marge doit entraîner une augmentation du taux d'épargne, cela se traduit par une augmentation du taux d'autofinancement.

Il y a aussi un effet sur le financement externe. Les perspectives de profits donne confiance aux apporteurs de capitaux.

* L'environnement financier :

- Les taux d'intérêt : Si les taux d'intérêt sont élevés cela décourage l'investissement car l'emprunt devient coûteux. De plus, il vaudra mieux épargner.

On peut calculer le taux de profitabilité, il établit une comparaison entre le taux de rentablité et le taux d'intérêt. Tx de prof = tx de rent. - tx d'intérêt.

Si ce taux est supérieur à 0, il vaut mieux investir, sinon, il vaut mieux placer l'argent.

Le taux de rentabilité est parfois appelé taux de profits.

- le marché financier : Un marché financier actif facilite les émissions de titres et donc le financement des investissements.

- le rôle de l'épargne : En théorie une épargne élevé se traduit par un investissement élevé. Pourquoi ?

Eparge + = taux d'intérêt - = emprunts + = investissement +

Même si cette épargne est une épargne de précaution elle porte préjudice à la consommation, les E n'investiront pas faute de demande suffisante.

Aussi, on peut constater que certaines économie investisse malgré un taux d'épargne très faible, le financement reposant sur l'épargne étrangère (USA)

Quand le travail coûte cher, cela incite les entreprises à se moderniser pour l'économiser.

II - ... au progrès technique

A - Notions

- Progrès technique : ensemble des innovations qui améliorent l'efficacité de la combinaison productive ou qui modifie la nature des biens réalisées. La croissance de la productivité est une traduction du progrès technique.

- Innovations : l'invention est l'apparition d'un objet ou d'un procédés, l'innovation est son utilisation économique. 3 types : innovation de produit, de procédés ou organisationnelle.

- Recherche et développement : c'est l'ensemble du processus aboutissant à l'innovation.

3 étapes : - la recherche fondamentale (découverte)

- la recherche appliquée (aboutit à l'invention)

- le développement (phase initiale de l'innovation)

- Révolution technique : c'est lorsque les innovations ont d'importantes répercutions et bouleverse l'appareil

...

...

Download as:   txt (10.3 Kb)   pdf (128.3 Kb)   docx (13.8 Kb)  
Continue for 5 more pages »
Only available on AllBestEssays.com
Citation Generator

(2011, 11). Capital, Progres Technique Et Croissance. AllBestEssays.com. Retrieved 11, 2011, from https://www.allbestessays.com/essay/Capital-Progres-Technique-Et-Croissance/13418.html

"Capital, Progres Technique Et Croissance" AllBestEssays.com. 11 2011. 2011. 11 2011 <https://www.allbestessays.com/essay/Capital-Progres-Technique-Et-Croissance/13418.html>.

"Capital, Progres Technique Et Croissance." AllBestEssays.com. AllBestEssays.com, 11 2011. Web. 11 2011. <https://www.allbestessays.com/essay/Capital-Progres-Technique-Et-Croissance/13418.html>.

"Capital, Progres Technique Et Croissance." AllBestEssays.com. 11, 2011. Accessed 11, 2011. https://www.allbestessays.com/essay/Capital-Progres-Technique-Et-Croissance/13418.html.